ITyPA…pillon : je me lance dans le papillonnage !

Après maintes tergiversations, l’heure de l’envol est enfin venue !

Ce qui fut « dur dur » :

  • la galère pour désactiver un ancien compte WordPress en anglais et en rouvrir un nouveau en français;
  • les chipotages (c’est du Belge !) avec Netvibes et Pearltrees pour me familiariser aux outils (au secours : ma boîte mail est envahie de messages Pearltrees!)
  • constater que mon adorable collègue Yvanohe fait de jolies choses avec un outil qui s’appelle Paper.Li (tiens, ça sonne chinois) alors que je ne sais même pas la différence entre de la curation et l’agrégation de contenus… Non, non : on ne se moocque pas!
  • coacher mon adorable mari que j’avais convaincu de s’inscrire sur ce premier MOOC francophone, et qui « se demande encore ce qu’il fait là » (sic!).

Ce qui fut « gai gai » (ça aussi, c’est du Belge) :

  • trouver le titre du blog : après ITYPAPA NOEL (le MOOC se termine en décembre, non?), j’ai fini par opter pour le ITYPAPILLON, parce je ne suis pas encore convaincue que le butinage de fleur en blog et de ScoopIt en Paper.Li me permettra de produire du miel
  • découvrir des tas de ressources en lignes où glaner des photos libres de droits (quand j’aurai un peu de temps, je vous promets de vous partager mes sites favoris en la matière)
  • démarrer le présent Blog.

Je vous laisse car le papillon va au lit afin de reprendre son butinage dès l’aube.

Publicités

18 Replies to “ITyPA…pillon : je me lance dans le papillonnage !”

  1. Bonjour,

    C’est le premier ITyPA MOOC francophone donc il s’agit  » d’un premier vol d’essai ». Après trois semaines de lecture, je constate que dans La Lettre d’Information quotidienne, je retrouve pratiquement les mêmes personnes qui continuent à produire car ils sont dans le peloton  » olympique « . De plus en plus sur les blogues je lis les comentaires des participants ne pouvant plus suivre. Maintenant après 3 semaines d’existence ITyPA MOOC à qui s’adresse-t-il ? Je suis d’accord pour un sondage à ce jour pour un état des lieux afin de ne pas réduire l’éventail des participants qui produisent. Je n’ai pas encore créé mon premier blog et j’ai lu qu’un participant en avait 76 blogs! La différence des niveaux d’utilisation et connaissances TICE doit impérativement être prise en compte pour un partage interactif. Comment vais-je apprendre à un enfant qui ne marche pas encore à monter sur un vélo ? Comment vais-je apprendre à un élève une langue étrangère s’il a des diiificultés à parler/lire/écrire sa langue maternelle ? Je confirme que l’existence ITyPA MOOC francophone est excellente mais un fil conducteur/fédérateur doit être mise en place tenant compte des  » tortues « ,  » lièvres  » et  » astronautes Mooceurs « ! Se noyer en soi n’est pas un souci mais le temps resté sous l’eau est un élément de grande décéption et… d’abandon! Maintenant il s’agit de la capacité de réactivite ITyPA MOOC afin de ne pas se retrouver avec un noyau réduit (avec 1000 inscriptions)
    à 5% de production et de plus en plus d’observateurs/lecteurs! Quel est l’OBJECTIF à ce jour ITyPA MOOC tenant compte de la disparité des niveaux étant un frein à l’évolution dans le partage/apprentissage ?

    Un minimum de  » cadre  » est impératif en fonction des immenses disparités de niveaux de départ en connaissance TICE! Je souhaite vivement une réactivité des  » facilitateurs  » ITyPA MOOC au constat des commentaires des participants  » lecteurs  » qui attendent être entendu après 3 semaines d’existence ITyPA MOOC.
    ITyPAmicalement,
    Marie Jeanne

  2. Bonjour Véronique,
    Jusqu’à présent je pense que tu es l’une des rares participantes à écrire tes difficultés comme débutante bien que je ne trouve pas du tout débutante.
    Moi par contre je  » galère  » et regarde passer  » certains TGV ITyPA MOOC  » mais je suis déterminée et je m’accroche! Comme tu l’as écrit l’investissement en temps est souvent très loin d’être  » récompensé » par des résultats concrets. Pour l’instant je n’ai pas encore de blog, tout juste un compte twitter mais sa lecture et/ou utilisation… pour une prochaine étape! Je pense que dans ITyPA MOOC il devrait y avoir la possibilité de choisir un niveau ( débutant / intermédiaire / expert ou autres classements ) où chacun s’il le désire, s’inscrirait afin dêtre plus facilement identifiables par les
     » lièvres réactifs ITyPA MOOC « . Et surtout car je crois que c’est le but ITyPA MOOC  » aider les derniers de la classe « !

    1. Tu n’es sûrement pas l’une des dernières de la classe, sinon tu n’aurais même pas réussi à trouver mon article et à y laisser un commentaire, pas vrai ?!
      Ceci dit, je suis d’accord avec toi pour les niveaux qu’on pourrait éventuellement choisir en s’inscrivant, et puis ce serait sympa, à un moment donné, de pouvoir aller changer notre niveau de « débutant » en « intermédiaire », en constatant nos propres progrès!

      Je te propose, en attendant, une nouvelle conjugaison ITYPAïenne : je galère, tu galères, il / elle galère, NOUS réussissons !

      Bien à toi,
      Véronique

      1. Bonjour;

        Bien d’accord aussi!
        On se sent de plus en plus distancés.
        Je suis très curieux de savoir combien sur la totalité des inscrits (1000 nous a-t-on dit) ont participé activement même un tout petit peu, combien se sentent partie-prenante, combien se sentent partie-apprenante, combien surtout sentent qu’ils avancent?

        Comptabilise-t-on celles et ceux qui ont décroché? Leur a-t-on demandé pourquoi ils l’ont fait?
        Si dans mes cours, un nombre conséquent d’apprenants décrochent, on va me demander des comptes et explicatiosn et certainement remettre en cause au minimum mon enseignement, au pire mon poste.

        Il me semble que cela devient de plus en plus l’affaire d’esperts, de « ceux qui sont à l’aise avec ces concepts et outils ». Tous les niveaux sont confondus.
        Du genre « qui m’aime me suive  » et « qui peut me suive »

        Je crois fermement que l’idée MOOC est bonne en elle-même:

        Philippe

  3. Je suis très impressionnée par le fond et la forme ! Bravo ! Mais comment as-tu fais pour la forme ? Tu connaissais déjà WordPress ? Utilises-tu un outil de mise en page de blog ? (Coraline par automatic ? D’après le pied de page de ton blog ?) …

    1. Merci. Pour la forme, je suis allée dans le tableau de bord -> Apparence -> Thèmes. J’ai choisi Coraline, gratuit, comme beaucoup de thèmes. J’ai ensuite choisi les Widgets (genre de petites extensions) que je voulais sur la droite (toujours en passant par Apparence -> Widgets).
      Je pense avoir encore joué un peu avec l’arrière-plan pour ajouter une petite photo de papillon. C’est tout.
      C’est très intuitif, WordPress. Avant, j’avais un compte mais je n’avais jamais rien produit. C’était en anglais. Depuis que je suis passé à la version FR, c’est nettement plus simple.
      J’ai vu ton blog : tu te débrouilles pas mal du tout. En tout cas, tu sais où chercher quand tu as besoin d’une explication. Les vidéos You Tube, c’est une mine d’or, hein!
      Bon amusement avec ton Blog.

  4. Bienvenue papillon aux yeux doux et aux ailes diaphanes…
    Je reconnais ta poésie qui s’insinue là où on ne l’attend pas… Ton homme

  5. Bonjour, j’apprécie beaucoup le nom du blog, poétique et plein de sens. J’ai hâte aussi d’être à Noël pour chanterITyPAPA NOEL ; merci pour cette bonne humeur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s